9 Minutes

Édité et examiné cliniquement par THE BALANCE Équipe
Fait vérifié

Ces dernières années, on parlait davantage des effets dangereux du fentanyl. Ce produit est utilisé comme une drogue qui ravage le monde entier en provoquant l’augmentation de la toxicomanie et des décès par overdoses.

D’une manière générale, ce médicament est utilisé dans des indications pharmacologiques pour soulager la douleur. Cependant, il est vendu dans les rues, d’une manière illégale, où certains individus peuvent le recevoir sous forme de patch, ou sous forme de comprimés buccaux.

Le fentanyl est un médicament appartenant au groupe des analgésiques narcotiques opioïdes, qui est utilisé pour soulager la douleur. Le mécanisme d’action est dû à l’inhibition des centres thalamiques de sensibilité à la douleur et au blocage de la transmission des impulsions de douleur au cortex cérébral du cerveau.

Le fentanyl a été initialement synthétisé en 1959 par le scientifique belge Paul Jenssen. Il a été introduit en 1960 en tant que médicament structurellement similaire à la petedine (le premier opioïde synthétique) qui avait été créé quelques années plus tôt.

Elle diffère de la morphine par une plus grande activité (presque 100 fois supérieure à la morphine en action analgésique), une durée d’action plus courte et une capacité plus prononcée à déprimer le centre respiratoire.

La substance active est le Fentanyl, qui excite les récepteurs opiacés (principalement mu-) du système nerveux central, de la moelle épinière et des tissus périphériques, augmente l’activité du système antinociceptif, augmente le seuil de sensibilité à la douleur, perturbe la transmission de l’excitation le long des voies spécifiques et non spécifiques de la douleur vers les noyaux du thalamus, de l’hypothalamus et complexe amygdalien.

Il est utile d’indiquer que la concentration analgésique efficace minimale de fentanyl dans le plasma chez les patients n’ayant jamais utilisé d’analgésiques opioïdes est de 0,3 à 1,5 ng / ml, ainsi que le temps d’action total du médicament est de 72 heures.

Le fentanyl, aujourd’hui le tueur numéro un des toxicomanes américains, a commencé à se répandre rapidement aux États-Unis en raison de la mauvaise récolte de pavot en Amérique latine, de l’échec des canaux traditionnels d’approvisionnement en héroïne via le Mexique, de la pénurie d’autres opiacés et de son faible coût pour grossistes.

Le fentanyl a rapidement attiré l’attention car il ne nécessite pas d’ingrédients d’origine végétale et se déguise facilement en d’autres types de médicaments en le mélangeant avec de la craie et d’autres charges.

L’abus de fentanyl a commencé dans les années 1970. Il est depuis sorti dans les rues sous des noms tels que Apache, China Girl, China White, Dance Fever, Goodfella, Jackpot, Murder 8, TNT, Tango et Cash.

Volé à l’origine dans les pharmacies, il a également été synthétisé par des trafiquants de drogue et mélangé à de l’héroïne ou de la cocaïne sous les noms de Bomb, Drop Dead, Flatline et Lethal Injection.

Aux États-Unis, le fentanyl a discrètement dépassé l’héroïne statistiquement dans de nombreuses régions. Dans le New Hampshire, par exemple, cette drogue a tué 158 personnes en 2015, tandis que l’héroïne en a tué 32.

Le fentanyl, un opioïde synthétique, est quatre-vingts fois plus puissant que la morphine et, en moyenne, cent fois plus puissant que l’héroïne.

Un gramme de fentanyl pur peut être divisé en environ sept mille doses pour les vendeurs de rue. La mise en œuvre du médicament nécessite un niveau relativement faible de connaissances techniques.

Le fentanyl est disponible sous diverses formes posologiques : sous forme de solution injectable (jet ou goutte à goutte), par voie intranasale et en patch cutanée.

D’une manière générale, le schéma posologique de ce médicament est choisi individuellement en fonction de l’âge, du poids corporel, de l’état général, des maladies concomitantes, de la prise d’autres médicaments et du type d’intervention chirurgicale effectuée.

Le fentanyl est disponible sous forme de patch cutané. Dans cette forme, la substance active est libérée plus lentement du patch cutané.

Aujourd’hui, le médicament est médicalement disponible sous diverses formes, y compris les vaporisateurs oraux et les pastilles, qui sont très demandés. Il peut également être utilisé par voie intraveineuse et se présente sous la forme d’une poudre à prendre par le nez, semblable à la cocaïne.

Les principaux effets thérapeutiques de fentanyl sont analgésiques et sédatifs. En effet, ce médicament est prescrit pour les douleurs intenses ou persistantes chez les patients qui continuent à ressentir de la douleur tout en prenant d’autres analgésiques.

En outre, le fentanyl est également prescrit comme analgésique pendant les opérations et dans la période postopératoire.

Ce médicament a un effet dépresseur sur le centre respiratoire, il augmente le tonus des muscles lisses des voies biliaires, des sphincters (y compris l’urètre, la vessie, le sphincter d’Oddi), réduit la motilité intestinale, améliore l’absorption de l’eau du tractus gastro-intestinal (GIT). Il n’y a pratiquement aucun effet sur la pression artérielle (TA).

De plus, il réduit le débit sanguin rénal, augmente la teneur en amylase et en lipase dans le sang, favorise l’endormissement et provoque l’euphorie.

D’une manière générale, ce médicament est prescrit pour soulager les douleurs chroniques d’intensité forte et modérée : la douleur postopératoire, l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde, la douleur chez les patients cancéreux.

Par ailleurs, il est utilisé pour une prémédication avant les opérations chirurgicales, comme analgésique supplémentaire lors d’opérations sous anesthésie locale, sous anesthésie postopératoire ou sous neuroleptanalgésie (en association avec avec des neuroleptiques comme le dropéridol).

Il faut noter que pour les enfants, fentanyl est indiqué pour une utilisation à long terme pour soulager les douleurs chroniques sévères chez les enfants de plus de 2 ans ayant reçu des analgésiques opioïdes.

La prise en charge de fentanyl se fait de manière adéquate avec des analgésiques opioïdes seuls.

Le fentanyl ne doit pas être administré dans les cas suivants :

  • Une hypersensibilité à l’un des composants du médicament.
  • Des troubles de la conscience.
  • Des tumeurs cérébrales.
  • Une bradyarythmie.
  • Une hypotension artérielle.
  • Une insuffisance hépatique et/ou rénale.
  • Une insuffisance respiratoire (pneumonie, atélectasie et infarctus pulmonaire, asthme bronchique, tendance au bronchospasme)
  • Une hypertension intracrânienne.
  • Une dépression sévère du centre respiratoire.
  • Des maladies chirurgicales aiguës des organes abdominaux avant le diagnostic.
  • Des opérations de césarienne et autres opérations obstétriques au stade précédant l’extraction du fœtus (menace de dépression respiratoire du nouveau-né).
  • Une hypertension pulmonaire sévère.
  • Des troubles extrapyramidaux.
  • Les enfants de moins de 1 an.

Le fentanyl, en particulier avec une administration intraveineuse rapide, peut provoquer les effets secondaires suivants :

Au niveau du système respiratoire :

Bronchospasme, laryngospasme, une dépression respiratoire jusqu’à son arrêt (pour les fortes doses).

Au niveau du système nerveux :

Des maux de tête, dépression ou excitation paradoxale du système nerveux central, convulsions, augmentation de la pression intracrânienne.

Au niveau des organes de sens :

Une vision floue, diplopie.

Au niveau du système digestif :

Des nausées, vomissements, une constipation, des coliques hépatiques (chez les patients qui en ont des antécédents), des flatulences, spasme du sphincter d’Oddi.

Autres effets secondaires :

Des réactions allergiques de gravité variable, une bradycardie (jusqu’à l’arrêt cardiaque), une baisse de la pression artérielle, rétention urinaire, raideur musculaire à court terme (y compris la poitrine), augmentation de la transpiration,

Comme avec d’autres analgésiques opioïdes, l’utilisation répétée de fentanyl peut développer une dépendance, une tolérance physiques et psychologiques et une toxicomanie

Il faut noter que le taux de développement de la toxicomanie et de la tolérance à l’action analgésique présente des différences individuelles significatives.

De plus, lors du passage d’analgésiques narcotiques précédemment pris à l’utilisation de fentanyl, ou en cas d’arrêt brutal du traitement, des symptômes caractéristiques du sevrage des opioïdes (nausées, vomissements, diarrhée, anxiété, frissons) sont possibles.

Il y a eu de très rares cas de syndrome de « sevrage » chez les nouveau-nés dont les mères consommaient de façon chronique fentanyl pendant la grossesse.

En outre, avec l’utilisation simultanée de fentanyl avec de puissants médicaments sérotoninergiques, des cas de syndrome sérotoninergique ont été signalés.

Enfin, il faut signaler que les effets secondaires ne sont pas observés chez tous les patients qui se voient prescrire du fentanyl.

Comparé aux autres opioïdes, le fentanyl est une drogue beaucoup plus puissante. Deux milligrammes de fentanyl suffisent à tuer un adulte  moyen. Étant donné que quelques grains suffisent pour tuer quelqu’un, on croit que le fentanyl est responsable des taux élevés actuels de surdoses et de décès accidentels.

Avant d’être une drogue mortelle, le Fentanyl est pourtant un médicament analgésique qui peut être prescrit, en cas de douleurs intenses d’origine cancéreuse, de douleurs post-opératoires ou encore de douleurs chroniques résistant à la morphine.

FAQs

Une méthode originale

un concept réussi et éprouvé axé sur les causes sous-jacentes
1 - UN SEUL CLIENT À LA FOIS
2 - VIE PRIVÉE ET DISCRÉTION
3 - VÉRIFICATION COMPLÈTE
4 - PROGRAMME SUR MESURE TRAITANT LES CAUSES FONDAMENTALES
5 - RESTAURATION BIOCHIMIQUE
6 - APPROCHE HOLISTIQUE
7 - LES DERNIÈRES THÉRAPIES BASÉES SUR LA TECHNOLOGIE
8 - CONSEILLER EN RÉSIDENCE 24/7
9 - ÉTABLISSEMENT PRIVÉ DE LUXE
10 - CHEF PERSONNEL ET RÉGIME ALIMENTAIRE

APPROCHE DURABLE

0 Avant

Envoyer une demande d'admission

0 Avant

Définir les objectifs de traitement

1 semaine

Évaluations complètes et désintoxication

1-4 semaine

Thérapie physique et mentale en cours

4 semaine

Thérapie familiale

5-8 semaine

Suivi

12+ semaine

Visite de remise à niveau

Accréditations & Médias

 
AMF
British Psychology Society
PsychologyTimes
COMIB
COPAO
EMDR
EPA
FMH
ifaf
Institute de terapia neural
MEG
NeuroCademy
Neurocare
OGVT
pro mesotherapie
Psychreg
red GDPS
WPA
SFGU
SEMES
SMGP
Somatic Experience
ssaamp
TAA
SSP
DeluxeMallorca
BusinessInsider
ProSieben
Sat1
Focus
Taff
Techtimes
HighLife
Views
abcMallorca
LuxuryLife