EXPERTISE MÉDICALE SUISSE: ZURICH, MAJORQUE, LONDRES, NEW YORK

9 Minutes

Édité et examiné cliniquement par THE BALANCE Équipe
Fait vérifié

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une approche de traitement psychologique reconnue pour son efficacité dans le traitement d’un large éventail de problèmes, tels que la dépression, les troubles anxieux, les dépendances à l’alcool et aux drogues, les conflits conjugaux, les troubles alimentaires et les maladies mentales graves.

De nombreuses recherches indiquent que la TCC conduit à une amélioration significative du fonctionnement et de la qualité de vie des patients. Des études ont également démontré que la TCC est comparable, voire supérieure, à d’autres modalités thérapeutiques ou médicamenteuses dans de nombreux cas.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une approche thérapeutique efficace pour une gamme de problèmes de santé mentale et émotionnelle, notamment l’anxiété et la dépression.

Pour les patients, la TCC vise à les aider à identifier et à combattre les pensées inutiles tout en leur enseignant des stratégies pratiques d’auto-assistance. Ces stratégies sont conçues pour apporter des changements positifs immédiats dans leur qualité de vie (1).

La TCC se concentre sur la modification des pensées et des comportements inutiles ou malsains. Il s’agit d’une combinaison de 2 thérapies : la « thérapie cognitive » et la « thérapie comportementale ».

La thérapie cognitive vise à ajuster la manière dont une personne perçoit un problème qui l’affecte. Les pensées négatives peuvent déclencher des émotions et des comportements préjudiciables. Pour contrer ces pensées, la thérapie cognitive propose des stratégies plus constructives. Elle emploie diverses techniques, dont l’une implique la recherche de preuves pour remettre en question les croyances négatives, un processus connu sous le nom de « restructuration cognitive ». Cette méthode aide à identifier et à interroger les pensées négatives afin de les remplacer par des pensées plus réalistes et positives.

La thérapie comportementale vise à enseigner des techniques pour modifier les comportements en aidant les individus à acquérir des compétences sociales et à changer leurs pensées et sentiments négatifs. Ce processus permet de réduire les pensées négatives et d’augmenter le plaisir dans les interactions sociales.

Cette forme de thérapie peut être bénéfique pour quiconque a besoin de soutien pour lutter contre les pensées inutiles qui les empêchent d’atteindre leurs objectifs ou de vivre la vie qu’ils souhaitent.

L’objectif de la TCC est de montrer aux patients comment leur réflexion affecte leur humeur, en les aidant à penser de manière moins négative à eux-mêmes et à leur vie. Elle repose sur la compréhension que penser négativement est une habitude qui, comme toute autre habitude, peut être brisée (2).

La TCC est basée sur le principe selon lequel les pensées, les émotions, les sensations physiques et les comportements sont tous liés, et que les pensées et les émotions négatives peuvent entraîner un cercle vicieux.

Elle vise à aider la personne à gérer des difficultés écrasantes en les décomposant en éléments plus gérables. La personne apprend à modifier ces schémas de pensée négatifs pour améliorer son bien-être émotionnel.

Contrairement à d’autres thérapies verbales, la TCC se concentre sur les problèmes actuels de la personne plutôt que sur son passé. Elle cherche des stratégies pratiques pour améliorer l’état d’esprit quotidien de la personne.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) regroupe diverses techniques et approches visant à traiter les pensées, les émotions et les comportements, allant des psychothérapies structurées aux pratiques d’auto-assistance.

Parmi les différentes approches thérapeutiques qui intègrent la TCC, on distingue :

La thérapie cognitive :

Elle se concentre sur l’identification et la modification des schémas de pensée, des réponses émotionnelles et des comportements incorrects ou déformés (3).

La thérapie comportementale dialectique (TCD) :

Elle aborde les pensées et les comportements destructeurs ou perturbateurs tout en intégrant des stratégies de traitement telles que la régulation émotionnelle et la pleine conscience (4).

La thérapie multimodale :

Cette forme de TCC propose que les problèmes psychologiques doivent être traités en abordant sept modalités différentes mais interconnectées : le comportement, l’affect, la sensation, l’imagerie, la cognition, les facteurs interpersonnels et les considérations médicamenteuses / biologiques (5).

La thérapie comportementale et émotive rationnelle (REBT) :

Elle consiste à identifier les croyances irrationnelles, à remettre activement en question ces croyances et enfin à apprendre à reconnaître et à modifier ces schémas de pensée (6).

Bien que chaque type de TCC adopte une approche différente, tous visent à cibler les schémas de pensée sous-jacents qui contribuent à la détresse psychologique.

La thérapie cognitivo-comportementale se révèle être un outil précieux dans le traitement et la gestion d’une variété de problèmes de santé mentale et de défis émotionnels, bénéficiant à des personnes de tous âges, y compris les enfants.

Les praticiens en psychologie et en thérapie utilisent la TCC pour aborder diverses problématiques de santé mentale, telles que :

  • La dépression.
  • L’anxiété (7).
  • Les troubles obsessionnels-compulsifs (TOC).
  • Le syndrome de stress post-traumatique (SSPT).
  • Le trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH).
  • Les phobies.
  • Les troubles de la personnalité.
  • Les troubles alimentaires tels que la boulimie, l’anorexie ou l’hyperphagie boulimique.
  • Les problèmes liés à la consommation de substances et à l’alcool.

En association avec des médicaments, la TCC se révèle également utile dans le traitement du trouble bipolaire et de la schizophrénie.

Des recherches ont également démontré que la TCC est efficace pour aider à gérer des problèmes médicaux non psychologiques tels que :

  • L’insomnie (8).
  • La fibromyalgie et autres causes de douleur chronique.
  • Le syndrome de fatigue chronique.
  • Les migraines (9).
  • Le syndrome du côlon irritable.

En outre, la TCC peut soutenir les individus dans le contrôle des défis de la vie quotidienne et des transitions, comme :

  • Des problèmes relationnels (10).
  • Le divorce.
  • Les difficultés au travail.
  • Le chagrin.
  • L’adaptation à de nouvelles situations de vie ou à des conditions médicales nouvelles.
  • Le stress et les difficultés d’adaptation.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est reconnue pour ses bénéfices significatifs :

  • Elle favorise le développement de schémas de pensée plus sains en identifiant les pensées négatives et souvent irréalistes qui impactent les émotions et l’humeur.
  • Elle offre une solution thérapeutique efficace à court terme, avec des améliorations souvent observées en cinq à vingt séances.
  • Elle est efficace pour traiter une large gamme de comportements inadaptés.
  • Elle est souvent plus économique que d’autres formes de thérapie.
  • Son efficacité persiste, que la thérapie se déroule en ligne ou en personne (11).
  • Elle convient à ceux qui préfèrent éviter les médicaments psychotropes.
  • Un avantage majeur de la TCC est son aide à développer des compétences d’adaptation bénéfiques à court et long terme.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) se distingue par son approche orientée vers la résolution des problèmes, en mettant l’accent sur les défis actuels et la recherche de solutions.

Contrairement à la psychanalyse, qui se penche davantage sur le passé, la TCC se concentre sur l’identification et la modification des schémas de pensée et de comportement actuels, visant à permettre aux individus de retrouver leur autonomie le plus rapidement possible, sans dépendre de la thérapie.

Bien que la TCC ne néglige pas totalement l’influence des événements passés, son principal objectif est d’aider les gens à faire face aux difficultés présentes.

D’autre part, la psychothérapie analytique, issue de la psychanalyse freudienne classique, adopte différentes approches. Ici, le thérapeute travaille avec le patient pour explorer et comprendre les problèmes ainsi que leurs racines profondes (1).

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) se révèle être une approche thérapeutique puissante et efficace pour traiter une gamme variée de problèmes émotionnels et comportementaux. En mettant l’accent sur la modification des schémas de pensée et des comportements néfastes, la TCC offre aux individus les outils nécessaires pour surmonter leurs difficultés et améliorer leur bien-être mental.

En s’attaquant aux problèmes actuels et en proposant des stratégies pratiques et ciblées, la TCC offre un chemin vers une vie plus épanouie et équilibrée. Que ce soit pour gérer l’anxiété, la dépression, les troubles alimentaires ou d’autres défis, la TCC offre un espoir et un soutien précieux pour ceux qui cherchent à retrouver le contrôle de leur vie émotionnelle.

(1) InformedHealth.org [Internet]. Cologne, Germany: Institute for Quality and Efficiency in Health Care (IQWiG); 2006-. Cognitive behavioral therapy. 2013 Aug 7 [Updated 2016 Sep 8]. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK279297/

(2) Hofmann, S.G., Asnaani, A., Vonk, I.J.J. et al. The Efficacy of Cognitive Behavioral Therapy: A Review of Meta-analyses. Cogn Ther Res 36, 427–440 (2012). https://doi.org/10.1007/s10608-012-9476-1

(3) Rnic, K., Dozois, D. J. A., & Martin, R. A. (2016). Cognitive Distortions, Humor Styles, and Depression. Europe’s Journal of Psychology, 12(3), 348-362. https://doi.org/10.5964/ejop.v12i3.1118

(4) S. Weibel, Le modèle et les concepts de la thérapie comportementale dialectique, French Journal of Psychiatry, 2019, https://doi.org/10.1016/j.fjpsy.2019.10.207.

(5) Lazarus, A.A. and Abramovitz, A. (2004), A multimodal behavioral approach to performance anxiety. J. Clin. Psychol., 60: 831-840. https://doi.org/10.1002/jclp.20041

(6) Turner M. J. (2016). Rational Emotive Behavior Therapy (REBT), Irrational and Rational Beliefs, and the Mental Health of Athletes. Frontiers in psychology, 7, 1423. https://doi.org/10.3389/fpsyg.2016.01423

(7) Tsitsas GD, Paschali AA. A cognitive-behavior therapy applied to a social anxiety disorder and a specific phobia, case study. Health Psychology Research. 2014;2(3). doi:10.4081/hpr.2014.1603

(8) Trauer, J. M., Qian, M. Y., Doyle, J. S., Rajaratnam, S. M., & Cunnington, D. (2015). Cognitive Behavioral Therapy for Chronic Insomnia: A Systematic Review and Meta-analysis. Annals of internal medicine, 163(3), 191–204. https://doi.org/10.7326/M14-2841

(9) Gewirtz, A., & Minen, M. (2019). Adherence to Behavioral Therapy for Migraine: Knowledge to Date, Mechanisms for Assessing Adherence, and Methods for Improving Adherence. Current pain and headache reports, 23(1), 3. https://doi.org/10.1007/s11916-019-0739-3

(10) Gurman A. S. (2013). Behavioral couple therapy: building a secure base for therapeutic integration. Family process, 52(1), 115–138. https://doi.org/10.1111/famp.12014

(11) Kumar V, Sattar Y, Bseiso A, et al. (August 29, 2017) The Effectiveness of Internet-Based Cognitive Behavioral Therapy in Treatment of Psychiatric Disorders. Cureus 9(8): e1626. doi:10.7759/cureus.1626

FAQs

COMMENT LA BALANCE PEUT VOUS AIDER

The Balance RehabClinic est l'un des principaux fournisseurs de traitements de luxe en matière de toxicomanie et de santé mentale pour les personnes aisées et leurs familles, offrant un mélange de science innovante et de méthodes holistiques avec des soins individualisés inégalés.

Une méthode originale

un concept réussi et éprouvé axé sur les causes sous-jacentes
UN SEUL CLIENT À LA FOIS
PROGRAMME SUR MESURE
RESTAURATION BIOCHIMIQUE
APPROCHE HOLISTIQUE
THÉRAPIES BASÉES SUR LA TECHNOLOGIE
THÉRAPIE INFORMÉE SUR LE TRAUMATISME

APPROCHE DURABLE

0 Avant

Envoyer la demande d'admission

0 Avant

Définir les objectifs du traitement

1 semaine

Bilans & Détox

1-4 semaine

Thérapie psychologique et holistique

4 semaine

Thérapie familiale

5-8 semaine

Soins Suivis

12+ semaine

Visite de rappel

Santé Mentale Insights

latest news & research on Santé Mentale
La thérapie cognitivo-comportementale
La thérapie cognitivo-comportementale

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une approche de traitement psychologique reconnue pour son efficacité dans le traitement d'un large éventail de problèmes, tels que la dépression

read more
effets secondaires du tramadol
Tramadol

Le tramadol peut entraîner une somnolence (3). Par conséquent, il est déconseillé de ne pas conduire, d’utiliser des machines lourdes ou d’effectuer des activités dangereuses

read more
La bipolarité
La bipolarité

Les individus souffrant de trouble bipolaire traversent des périodes marquées par des émotions exceptionnellement intenses, des altérations dans leurs habitudes de sommeil et leurs niveaux d'activité

read more
pensées suicidaires
Les idées suicidaires

Les idées suicidaires sont un terme général utilisé pour décrire une gamme de contemplations, de souhaits et de préoccupations concernant la mort et le suicide

read more

Accréditations

 
Neurocare
TAA
ssaamp
Somatic Experience
SMGP
SEMES
SFGU
WPA
red GDPS
pro mesotherapie
OGVT
AMF
NeuroCademy
MEG
Institute de terapia neural
ifaf
FMH
EPA
EMDR
COPAO
COMIB
British Psychology Society
 

Médias

 
Live Science
Mallorca Magazin
Woman & Home
National World
American Banker
Marie Claire
BBC
La Nacion
Metro UK
General Anzeiger
Business Leader
Dazed
Apartment Therapy
Express UK
Bloomberg
Cosmopolitan
Morgenpost
Manager Magazin
Entrepreneur ME
Khaleej Times
abcMallorca
Psychreg
DeluxeMallorca
BusinessInsider
ProSieben
Sat1
Focus
Taff
Techtimes
HighLife
PsychologyTimes
LuxuryLife
The Times
The Standard
The stylist
Mirror UK
Mallorca Zeitung
Daily Mail
Guardian