9 Minutes

Édité et examiné cliniquement par THE BALANCE Équipe
Fait vérifié

Il existe différents types de narcissisme, mais celui qui nous intéresse dans cet article est le profil psychologique du narcissique pervers, qui est un type de narcissique asocial et agressif, auquel s’ajoute une personnalité manipulatrice.

Une personne au profil pervers narcissique est celle qui ne pense qu’à son propre bien et se sent puissante en manipulant indirectement ses victimes. Apparemment, il n’a ni sentiments ni empathie, elle ne peut pas, donc, aimer les autres ou entretenir des relations saines avec eux.

C’est le psychanalyste français Paul-Claude Racamier qui a inventé le terme et le concept de « narcissique pervers » en 1986. Il l’a défini comme quelqu’un ayant le besoin, la capacité et le plaisir de se protéger de ses propres conflits internes en écrasant une autre personne.

Reconnaître un narcissique pervers n’est pas immédiat : très souvent il se présente comme une personne réussie, séduisante et agréable. Il faut du temps pour comprendre ce qu’est vraiment une personne anxieuse et pathologique qui se cache derrière cette apparence, qui fait de la manipulation, de l’addiction et de l’agressivité sa force pour conquérir et contrôler les autres.

Il y a des symptômes, des caractéristiques et des phrases typiques du narcissique pervers qui peuvent être comme une sonnette d’alarme. Très souvent, la manipulation et le manque de responsabilité de ses actes, rejetant la faute sur quelqu’un d’autre, sont interdépendants.

Les études montrent que les femmes qui présentent le trouble de pervers narcissique sont  moins nombreuses que les hommes pervers narcissiques.

Il est facile de reconnaître un homme pervers narcissique, puisque les symptômes sont susceptibles à s’identifier, alors qu’il est plus difficile de reconnaître une femme présentant ce trouble de personnalité.

Cette femme donne l’impression d’être une mère et une partenaire modèle. Cependant, en réalité, elle peut devenir un véritable tyran, dévalorisant et manipulant sans remords son époux et/ou ses enfants.

Les sujets souffrant de troubles pervers narcissiques sont très souvent séduisants, sympathiques et réservés à la fois. De nombreux symptômes permettent de reconnaître un perver narcissique.

Il présente les traits et comportements suivants :

  • Ce sont des gens qui manquent d’empathie.
  • Ils semblent amicaux et charmants, utilisant la séduction pour se rapprocher de leurs victimes.
  • S’ils sont confrontés, ils agissent de manière désagréable.
  • Ils peuvent devenir agressifs et violents si les situations échappent à leur contrôle.
  • Ils se sentent uniques ou spéciaux, alors ils pensent qu’ils ne peuvent être compris que par des personnes du même niveau.
  • Ils estiment qu’ils ont le droit d’avoir plus de privilèges que les autres.
  • Ils exigent une attention et une admiration excessives.
  • Ils ont des fantasmes récurrents de succès illimité.
  • Ils exploitent les autres pour leurs propres intérêts et objectifs.
  • Ils ont des signes d’envie persistante.
  • Montre un comportement arrogant et présomptueux.
  • Ils critiquent férocement et cruellement ceux qu’ils considèrent comme une menace.
  • Leur niveau de sociabilité est vide, superficiel et faux.
  • Ils ont une estime de soi exagérée.
  • Ce sont des gens qui essaient de se faufiler quand ils voient que quelqu’un va les démasquer.
  • Ils agissent en attaquant l’amour-propre, la confiance en soi et l’estime de soi de ceux qui vous entourent.
  • Il utilisera le double sens des mots pour se positionner en victime dans toute situation qui le favorise.
  • Ce sont des gens capables de raisonner très logiquement.
  • Ils ont les compétences pour s’assurer que leurs actions sont justifiées.
  • S’il est envieux des qualités morales des autres, il fera de son mieux pour détruire ces vertus.
  • Ce sont des experts pour parler d’une manière ambiguë qui génère de la confusion chez l’autre personne. De plus, ils se caractérisent par ne pas finir leurs peines, ce qui déstabilise leurs victimes.
  • Ils ont tendance à mentir en permanence, mais ils ne le font pas de manière directe, mais utilisent des insinuations et des silences d’une manière qui crée des malentendus dont ils peuvent tirer profit à l’avenir.
  • Il utilise des mécanismes de défense projectifs où il fait vivre aux autres ce qu’ils ne peuvent pas supporter.
  • Ils ne sont pas conscients de leur problème. Selon leur esprit, ils représentent la perfection, ils n’ont donc rien à changer en eux-mêmes.
  • Ce sont complètement des caméléons. N’ayant pas eux-mêmes d’identité définie, ils peuvent adapter leur façon d’être et leurs goûts en fonction de qui ils veulent séduire.

Le pervers narcissique est une personnalité qui tend à identifier les personnes ayant une faible estime de soi ou qui ont plus de difficulté à être indépendantes afin de les manipuler et de les soumettre.

La personnalité du manipulateur se caractérise par certaines attitudes, comme le chantage affectif et les menaces, la culpabilité constante de l’autre, toutes ces attitudes conduiront les personnes engagées dans une relation, professionnelle ou affective, avec une personne atteinte de ce trouble, à recevoir continuellement une image négative d’elles-mêmes, finissant par croire que cette image est bien réelle.

Les phrases caractéristiques des manipulateurs émotionnels et relationnels relèvent des domaines de la culpabilité, du chantage émotionnel et affectif, du dénigrement et de la dévalorisation des réactions et émotions de l’autre.

En fait, le narcissique pervers se présente comme un manipulateur émotionnel essayant de soumettre son entourage par sa façon de faire et son langage. C’est pourquoi il est important de donner à titre d’exemple quelques phrases qui pourraient nous aider à identifier les comportements pathologiques.

Le manipulateur pervers essaiera toujours de forcer l’autre à prendre des décisions ou à accepter ce qui se passe sans assumer aucune responsabilité avec des phrases telles que : « Si tu m’aimes, tu dois l’accepter » ou « Si vous voulez continuer cette relation, vous devez … ».

Si vous aimez vraiment quelqu’un, vous n’entraînerez jamais l’autre dans des conditions difficiles à accepter. D’autres phrases visant à retirer toute responsabilité dans des contextes de litige ou de « blâme », ont tendance à utiliser des phrases pour attribuer le blâme à l’autre.

Si vous parlez à un narcissique pervers, tous ses ex sont fous, jaloux ou toujours amoureux de lui, alors qu’en fait c’est la relation toxique elle-même qui a semé le chaos total dans le couple.

Une étude a révélé que les personnes ayant des traits de personnalité narcissiques avaient souvent des parents qui surévaluaient leurs réalisations, mettant l’accent sur le statut et la fierté. Les chercheurs ont émis l’hypothèse que cela apprend aux enfants qu’ils sont supérieurs à leurs pairs.

En revanche, les pères ayant des styles parentaux chaleureux et affectueux étaient plus susceptibles d’avoir des enfants avec une bonne estime de soi. Les chercheurs pensent que c’est parce que l’affection parentale enseigne aux enfants qu’ils sont précieux plutôt que supérieurs.

Les principales causes du narcissisme pervers sont les suivantes :

La maltraitance, une des causes du narcissisme pervers :

Parfois, on croit que quelqu’un qui a subi des abus pendant son enfance devient quelqu’un de complètement timide. Ce n’est pas toujours vrai, puisqu’à de nombreuses reprises, c’est exactement le contraire qui se produit.

Autrement dit, la victime peut développer une personnalité narcissique. En réaction, il veut tout le temps être au-dessus des autres.

L’abus est l’une des causes les plus complexes du narcissisme pervers. Ce qui se passe dans ce cas, c’est que ce trait fonctionne comme un mécanisme de compensation et de défense. C’est pourquoi l’image de soi est « gonflée », si bien qu’elle finit par devenir une exaltation exagérée de soi.

Abandon :

Lorsqu’il y a abandon d’une personne, il se passe quelque chose de similaire à ce qui se passe avec la maltraitance. Dans cette situation, le pervers narcissique qui a éprouvé un tel sentiment de vulnérabilité dans son enfance, décide alors de construire un mur entre lui et le monde. Ce mur est le narcissisme.

La principale conséquence de l’abandon, dans ce cas, est une profonde difficulté à éprouver de l’empathie. Il est courant que ce type de personnes ressente une véritable terreur face au rejet des autres. Ou qu’ils ont un fort sentiment de honte sur la façon dont ils ont organisé leur intérieur.

Incohérence parentale :

L’incohérence parentale est l’une des causes du narcissisme pervers. Elle engendre une forte insécurité chez les enfants. Ce genre de parents prodigue des éloges exagérés à leurs enfants. En même temps, ils les critiquent trop durement. Le narcissisme est la réponse à l’angoisse d’être aux mains d’un critère changeant et incohérent.

Surévaluation vide des parents :

Ce mécanisme est très typique des parents porteurs de sentiments de culpabilité. Peut-être parce qu’ils n’accordent pas assez de temps et d’attention à leurs enfants. Ainsi, pour compenser cela, ils essaient fréquemment et imprudemment de mettre en valeur certains traits qu’ils pensent que leurs enfants chérissent.

Ils le font par des éloges excessifs et des cadeaux coûteux. C’est une façon de compenser et de couvrir leur manque d’affection véritable. Ils se sentent obligés de célébrer tout ce que leur enfant fait, afin que personne ne puisse douter de leur affection pour eux. Ainsi, l’enfant peut repartir en formant une image idéalisée de lui-même, loin de la réalité.

Surprotection parentale :

La surprotection est une forme d’abus qui transmet un message de peur et d’anxiété, celui d’Installer une pensée dans l’esprit de l’enfant : c’est qu’il est incapable d’affronter les vicissitudes de la vie.

Cela lui fait aussi penser qu’il y a « quelque chose de spécial » en lui dont il faut constamment s’occuper, une faiblesse immanente dans son être. Cela alimente à la fois l’insécurité et le narcissisme pervers.

Au fil du temps, un blocage défensif se produit. La personne s’installe dans une bulle. Il pense que les autres, s’ils l’aiment, doivent le protéger et répondre à ses besoins.

Le narcissisme est un trait de personnalité qui implique l’intérêt personnel, un sentiment de droit et la vanité. Certaines personnes ont un trouble de la personnalité narcissique, qui est un problème de santé mentale permanent qui provoque un manque d’empathie, un sentiment de supériorité et un besoin d’admiration et d’attention.

Être en relation avec un pervers narcissique est toujours très coûteux et la meilleure méthode pour s’en préserver reste de fuir le pervers narcissique et ainsi, de s’extraire de toute possibilité d’emprise et de manipulation.

FAQs

Une méthode originale

un concept réussi et éprouvé axé sur les causes sous-jacentes
1 - UN SEUL CLIENT À LA FOIS
2 - VIE PRIVÉE ET DISCRÉTION
3 - VÉRIFICATION COMPLÈTE
4 - PROGRAMME SUR MESURE TRAITANT LES CAUSES FONDAMENTALES
5 - RESTAURATION BIOCHIMIQUE
6 - APPROCHE HOLISTIQUE
7 - LES DERNIÈRES THÉRAPIES BASÉES SUR LA TECHNOLOGIE
8 - CONSEILLER EN RÉSIDENCE 24/7
9 - ÉTABLISSEMENT PRIVÉ DE LUXE
10 - CHEF PERSONNEL ET RÉGIME ALIMENTAIRE

APPROCHE DURABLE

0 Avant

Envoyer une demande d'admission

0 Avant

Définir les objectifs de traitement

1 semaine

Évaluations complètes et désintoxication

1-4 semaine

Thérapie physique et mentale en cours

4 semaine

Thérapie familiale

5-8 semaine

Suivi

12+ semaine

Visite de remise à niveau

Accréditations & Médias

 
AMF
British Psychology Society
PsychologyTimes
COMIB
COPAO
EMDR
EPA
FMH
ifaf
Institute de terapia neural
MEG
NeuroCademy
Neurocare
OGVT
pro mesotherapie
Psychreg
red GDPS
WPA
SFGU
SEMES
SMGP
Somatic Experience
ssaamp
TAA
SSP
DeluxeMallorca
BusinessInsider
ProSieben
Sat1
Focus
Taff
Techtimes
HighLife
Views
abcMallorca
LuxuryLife