EXPERTISE MÉDICALE SUISSE: ZURICH, MAJORQUE, LONDRES, NEW YORK

11 Minutes

Édité et examiné cliniquement par THE BALANCE Équipe
Fait vérifié

Si l’idée de se lever devant un groupe de personnes et de se produire sur scène vous angoisse, sachez que vous n’êtes pas le seul dans cette situation. Des millions de personnes souffrent d’anxiété liée à la performance, couramment appelée « trac ». En fait, la plupart des gens préfèrent attraper la grippe plutôt que de se produire en public. Les athlètes, les musiciens, les acteurs et les orateurs sont souvent confrontés à ce type d’anxiété.

L’anxiété liée à la performance peut empêcher la personne de faire ce qu’elle aime et avoir un impact sur sa carrière. De plus, cette forme d’anxiété peut nuire à son estime de soi et à sa confiance en elle. Bien qu’il puisse être difficile de surmonter complètement l’anxiété liée à la performance, il existe de nombreuses stratégies pour contrôler les émotions et réduire l’anxiété.

L’anxiété de performance se caractérise par l’inquiétude que les individus éprouvent avant et / ou pendant des situations cruciales, ce qui peut entraîner une baisse des performances (1).

Parfois désignée sous le nom de « trac », l’anxiété liée à la performance peut toucher un large éventail de personnes, qu’il s’agisse de orateurs publics, de musiciens, d’athlètes, ou même de quelqu’un qui doit faire un discours lors d’une cérémonie de mariage (2).

L’anxiété de performance n’est pas un trouble mental, mais plutôt une réponse habituelle à des situations stressantes. La plupart des individus font l’expérience d’une certaine anxiété avant de se montrer en public, mais pour quelques-uns, cette anxiété peut être plus prononcée, perturbant leur aptitude à se produire efficacement.

L’anxiété de performance peut avoir des répercussions significatives sur un individu, notamment en impactant sa perception de soi et sa confiance en soi. De plus, lorsque l’exercice d’une profession implique des discours en public, cela peut également entraîner des conséquences néfastes pour la carrière de la personne concernée.

Il existe plusieurs formes d’anxiété de performance, en fonction du contexte, on peut mentionner :

L’anxiété de performance au travail :

Au sein de l’environnement professionnel, l’anxiété associée à la performance peut surgir lorsque les employés se sentent observés et mis en lumière dans des situations où ils redoutent de ne pas réussir (3).

Pour un salarié, cela peut impliquer de prendre la parole en public ou de livrer un rapport essentiel dans les délais impartis. Dans de tels cas, leur niveau d’inquiétude est excessif, ce qui a un impact négatif sur leurs performances.

L’anxiété de performance dans la musique et le sport :

Les psychologues du sport ont avancé que lorsqu’une personne est confrontée à une situation de compétition sportive, elle entreprend des évaluations mentales pour mesurer le déséquilibre perçu entre les demandes de la situation, ses propres ressources, les conséquences potentielles, et la signification de ces conséquences (4).

Si ce déséquilibre est trop important, l’anxiété, qui aurait pu améliorer les performances, peut devenir nuisible, voire handicapante. Cette forme d’anxiété liée à la performance se retrouve également chez les musiciens, souvent qualifiée de “trac musical” par les chercheurs, qui est estimée toucher entre 15 % et 20 % des étudiants et des professionnels de la musique.

L’anxiété liée à la performance sexuelle :

Certaines personnes éprouvent de l’anxiété de performance lors de leurs relations sexuelles, souvent en relation avec des problèmes sexuels tels que le vaginisme ou la dysfonction érectile. Dans certains cas, l’anxiété peut également être liée à l’image corporelle.

L’anxiété liée à la performance sexuelle peut affecter des individus de tous les sexes, mais les hommes sont particulièrement susceptibles de ressentir un sentiment d’impuissance lorsque leur érection ne se maintient pas. Cette anxiété peut perturber les performances sexuelles, engendrant ainsi un cercle vicieux d’anxiété auto-entretenue. Les hommes ayant déjà une anxiété préexistante sont plus enclins à souffrir d’anxiété liée à la performance sexuelle.

Il convient de noter qu’il existe une forte stigmatisation sociale associée aux problèmes sexuels, et même discuter de l’anxiété de performance peut aggraver la situation pour certaines personnes. Cependant, il est essentiel de souligner que ce problème est traitable.

L’anxiété de performance chez l’enfant :

L’anxiété de performance est une expérience fréquente chez les enfants. Ils peuvent ressentir de l’anxiété avant un match sportif ou une représentation scolaire, et il n’est pas rare que cela se manifeste par des symptômes gastro-intestinaux comme des nausées ou des douleurs abdominales.

Les enfants souffrant d’anxiété de performance peuvent solliciter leurs parents pour être exemptés de l’événement en question. Il peut être tentant pour les parents d’écrire une excuse médicale afin de soulager le stress de leur enfant.

Cependant, bien que l’évitement temporaire d’une tâche puisse réduire l’anxiété à court terme, cela peut empêcher le développement des compétences d’adaptation chez les enfants. En effet, sortir de sa zone de confort est souvent un excellent moyen de renforcer la résilience. En revanche, les enfants qui s’habituent à fuir les situations difficiles risquent de développer une anxiété de performance encore plus marquée avec le temps.

Être au centre de l’attention, avec tous les regards fixés sur vous, peut engendrer du stress. Dans de telles situations, votre corps réagit de la même manière que s’il était confronté à une menace réelle. Le mécanisme de réaction “combat ou fuite” s’active, expliquant ainsi la similitude entre les symptômes du trac et ceux qui se manifestent lors d’une situation de danger imminent.

Les symptômes courants de l’anxiété de performance comprennent :

Des symptômes émotionnels :

Les clients souffrant d’anxiété de performance peuvent ressentir un large éventail de symptômes émotionnels, notamment :

  • La peur.
  • L’inquiétude.
  • L’appréhension.
  • L’embarras.
  • Le doute de soi.

Ces symptômes engendrent un niveau significatif de souffrance et ont un impact défavorable sur la capacité d’une personne à se focaliser sur ses activités.

Des symptômes cognitifs :

L’anxiété de performance peut entraîner le développement de schémas de pensée négatifs, notamment :

  • Une autocritique excessive.
  • Des attentes irréalistes.
  • Une concentration accrue sur l’échec.

Une telle manière de penser alimente le cercle de l’appréhension et diminue la confiance en soi d’une personne.

Des symptômes physiques :

L’anxiété de performance peut également se manifester par divers symptômes physiques, tels que :

  • Une transpiration excessive.
  • Des palpitations cardiaques.
  • Des frissons.
  • Une respiration rapide.
  • Une pression artérielle élevée.
  • Une sensation qu’il existe un nœud dans l’estomac.
  • Des tremblements des mains, des genoux, des lèvres et de la voix.
  • Une bouche sèche et une gorge serrée.
  • Des nausées.
  • Des changements de vision.

Des symptômes comportementaux :

Face aux symptômes émotionnels, cognitifs et physiques, les individus peuvent adopter des modifications comportementales, telles que :

  • L’évitement des situations générant de l’anxiété.
  • La réduction de leur participation aux interactions sociales.
  • Une baisse de leurs performances apparentes.

Pour les individus confrontés à une anxiété de performance chronique, la psychothérapie peut s’avérer bénéfique. Les psychothérapeutes peuvent explorer les peurs sous-jacentes et le perfectionnisme d’un individu, les aidant ainsi à réévaluer leurs pensées autodestructrices et à normaliser leur expérience de l’anxiété.

Parmi les thérapies les plus couramment utilisées pour traiter l’anxiété, on trouve les trois suivantes :

La thérapie cognitivo-comportementale :

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est largement reconnue comme l’une des approches thérapeutiques les plus étayées par des preuves scientifiques pour traiter les problèmes psychologiques. Cette méthode s’est avérée efficace dans la gestion de l’anxiété de performance, tant chez les musiciens que chez les athlètes, et au-delà de ces domaines (5).

L’exposition de l’individu à des situations génératrices d’anxiété permet de réduire les sensations corporelles associées à cette anxiété et d’accroître sa capacité à tolérer les symptômes.

La thérapie d’acceptation et d’engagement :

La thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) se révèle être une approche thérapeutique précieuse pour surmonter l’anxiété en favorisant une acceptation consciente et en permettant de retrouver un sentiment de contrôle lors de situations stressantes. Cette thérapie vise à accueillir et accepter « les expériences privées indésirables telles qu’elles sont », plutôt que de les éviter ou de les combattre.

Une étude réalisée en 2017 auprès d’étudiants en musique ayant suivi un traitement ACT composé de 12 séances a montré une réduction significative des symptômes d’anxiété liée à la performance, ainsi qu’une diminution de l’évitement des situations potentiellement déclencheuses (6).

La méditation pleine conscience :

Le traitement de l’anxiété de performance implique souvent l’utilisation de techniques de relaxation. De plus, la pratique de la respiration profonde et de la méditation peut apporter un apaisement immédiat juste avant une performance.

La pratique de la pleine conscience en milieu professionnel est liée à la capacité des responsables à gérer l’incertitude et les situations stressantes. La mise en place de formations et d’interventions axées sur la pleine conscience offre aux employeurs l’opportunité de favoriser le bien-être psychologique de leurs employés et de minimiser l’apparition et l’impact de l’anxiété liée à la performance.

Les études portant sur la pleine conscience au travail indiquent que les employés deviennent plus conscients de leurs pensées et de leurs émotions, sans les juger, ce qui contribue à réduire leur niveau de stress (7).

La thérapie de couple :

La thérapie visant à traiter l’anxiété de performance sexuelle implique souvent la participation des deux partenaires du couple. Cette forme de thérapie peut se concentrer sur l’établissement d’un cadre sexuel exempt de stress et de pression. Un thérapeute peut également aider le couple à réévaluer ses croyances concernant la réussite ou l’échec dans leur vie sexuelle (8).

La pharmacothérapie :

Parfois l’anxiété de performance est traitée à l’aide de médicaments. Une option fréquemment utilisée est une catégorie de médicaments connue sous le nom d’inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, abrégés en ISRS.

Apporter des ajustements au mode de vie peut jouer un rôle primordial dans la réduction de l’anxiété de performance. Voici 10 conseils pour aider chaque individu à surmonter ses peurs et à briller sur scène, sur le terrain ou sur le podium :

  • Détourner son attention de soi-même et de ses craintes, et se concentrer plutôt sur le plaisir que l’on procure aux spectateurs. En fermant les yeux, on peut imaginer le public en train de rire et d’applaudir, ce qui engendre un sentiment de bien-être.
  • Réduire la consommation de caféine et de sucre le jour du spectacle.
  • Ne pas se concentrer sur les éventuelles complications, mais se fixer sur les aspects positifs. Il peut être utile de visualiser la réussite à venir.
  • Éviter les pensées qui font douter de soi-même.
  • Prendre une marche, détendre ses muscles ou faire ce qui semble approprié pour calmer les sentiments d’anxiété avant le spectacle.
  • Créer un lien avec le public en souriant, en établissant un contact visuel et en les considérant comme des amis.
  • Maintenir une hydratation adéquate.
  • Avoir un repas équilibré avant une performance. Privilégier un repas faible en gras comprenant des glucides complexes, tels que des pâtes à grains entiers, une soupe aux lentilles, un yaourt ou un burrito aux haricots et au riz. Un tel repas peut stimuler l’énergie et la concentration.
  • Garantir une nuit de sommeil suffisante la veille de l’événement.

Il est important de se rappeler que le trac est souvent à son apogée avant le début du spectacle et tend à s’atténuer une fois que vous avez commencé.

L’anxiété de performance est la peur de ne pas réussir une tâche spécifique. Elle peut se manifester avant même que la tâche ne commence, avec la crainte de l’échec, de l’humiliation ou du rejet.

Cette anxiété peut être présente dans différentes situations, comme les présentations publiques, les spectacles ou même les rapports sexuels. Les niveaux d’anxiété varient d’une personne à l’autre, allant d’une légère nervosité à des crises de panique.

Les personnes souffrant d’une anxiété de performance sévère peuvent envisager de consulter un thérapeute pour obtenir de l’aide.

(1) Angelidis A, Solis E, Lautenbach F, van der Does W, Putman P (2019) I’m going to fail! Acute cognitive performance anxiety increases threat-interference and impairs WM performance. PLoS ONE 14(2): e0210824. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0210824

(2) Whitcomb, B. (2008). Overcoming Performance Anxiety. American String Teacher, 58(4), 36–39. https://doi.org/10.1177/000313130805800406

(3) Biswal, K. & Srivastava, KBL (2022). “Mindfulness-Based Practices, Psychological capital, Burnout and Performance Anxiety. Development and Learning in Organizations. Emerald. Scopus. https://www.sciencegate.app/document/10.1108/dlo-10-2021-0188

(4) Ford, J. L., Ildefonso, K., Jones, M. L., & Arvinen-Barrow, M. (2017). Sport-related anxiety: current insights. Open access journal of sports medicine, 8, 205–212. https://doi.org/10.2147/OAJSM.S125845

(5) Gustafsson, H., Lundqvist, C., Tod, D., (2016), Cognitive behavioral intervention in sport psychology: A case illustration of the exposure method with an elite athlete, Journal of Sport Psychology in Action, 8(3), 152-162. https://doi.org/10.1080/21520704.2016.1235649

(6) Juncos, D. G., Heinrichs, G. A., Towle, P., Duffy, K., Grand, S. M., Morgan, M. C., Smith, J. D., & Kalkus, E. (2017). Acceptance and commitment therapy for the treatment of music performance anxiety: A pilot study with student vocalists. Frontiers in Psychology, 8. https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpsyg.2017.00986/full

(7) Lillian T. Eby, Tammy D. Allen, Kate M. Conley, Rachel L. Williamson, Tyler G. Henderson, Victor S. Mancini, Mindfulness-based training interventions for employees: A qualitative review of the literature, Human Resource Management Review, Volume 29, Issue 2, 2019, Pages 156-178, https://doi.org/10.1016/j.hrmr.2017.03.004.

(8) Weir, K. (2019, February 1). Sex therapy for the 21st century: Five emerging directions. Monitor on Psychology, 50(2). https://www.apa.org/monitor/2019/02/cover-ce-corner

FAQs

COMMENT LA BALANCE PEUT VOUS AIDER

The Balance RehabClinic est l'un des principaux fournisseurs de traitements de luxe en matière de toxicomanie et de santé mentale pour les personnes aisées et leurs familles, offrant un mélange de science innovante et de méthodes holistiques avec des soins individualisés inégalés.

Une méthode originale

un concept réussi et éprouvé axé sur les causes sous-jacentes
UN SEUL CLIENT À LA FOIS
PROGRAMME SUR MESURE
RESTAURATION BIOCHIMIQUE
APPROCHE HOLISTIQUE
THÉRAPIES BASÉES SUR LA TECHNOLOGIE
THÉRAPIE INFORMÉE SUR LE TRAUMATISME

APPROCHE DURABLE

0 Avant

Envoyer la demande d'admission

0 Avant

Définir les objectifs du traitement

1 semaine

Bilans & Détox

1-4 semaine

Thérapie psychologique et holistique

4 semaine

Thérapie familiale

5-8 semaine

Soins Suivis

12+ semaine

Visite de rappel

Santé Mentale Insights

latest news & research on Santé Mentale
La bipolarité
La bipolarité

Les individus souffrant de trouble bipolaire traversent des périodes marquées par des émotions exceptionnellement intenses, des altérations dans leurs habitudes de sommeil et leurs niveaux d'activité

read more
pensées suicidaires
Les idées suicidaires

Les idées suicidaires sont un terme général utilisé pour décrire une gamme de contemplations, de souhaits et de préoccupations concernant la mort et le suicide

read more
La confusion mentale
La confusion mentale

La confusion mentale désigne une diminution des capacités cognitives, englobant l’aptitude d’une personne à penser, à apprendre et à comprendre

read more
La fatigue chronique
La fatigue chronique

fatigue est une sensation relativement subjective et ardue à quantifier. Elle peut être naturelle lorsque quelqu'un a été impliqué dans un travail intense, que ce soit sur le plan physique ou mental

read more

Accréditations

 
Neurocare
TAA
ssaamp
Somatic Experience
SMGP
SEMES
SFGU
WPA
red GDPS
pro mesotherapie
OGVT
AMF
NeuroCademy
MEG
Institute de terapia neural
ifaf
FMH
EPA
EMDR
COPAO
COMIB
British Psychology Society
 

Médias

 
Live Science
Mallorca Magazin
Woman & Home
National World
American Banker
Marie Claire
BBC
La Nacion
Metro UK
General Anzeiger
Business Leader
Dazed
Apartment Therapy
Express UK
Bloomberg
Cosmopolitan
Morgenpost
Manager Magazin
Entrepreneur ME
abcMallorca
Psychreg
DeluxeMallorca
BusinessInsider
ProSieben
Sat1
Focus
Taff
Techtimes
HighLife
PsychologyTimes
LuxuryLife
The Times
The Standard
The stylist
Mirror UK
Mallorca Zeitung
Daily Mail
Guardian